La Gouvernance



OBJET SOCIAL DE LA COOPÉRATIVE

La Cagette de Montpellier est une coopérative participative à but non lucratif.

Elle a pour but la distribution de biens et services à ses Membres. Cette distribution est mise en œuvre, gérée, et gouvernée par celles et ceux-ci.



  • GESTION DES RESPONSABILITÉS

Dans notre modèle d’entreprise, les coopérateur·rice·s bénévoles ont réellement accès à tous les pouvoirs de La Cagette, sans exception, à condition qu’elles ou ils s’engagent formellement auprès de la coopérative à assurer personnellement les responsabilités correspondantes.

Par exemple, la présidence est actuellement occupée bénévolement par une coopératrice (Delphine Esselin).

C’est ce principe que nous appelons “gestion ouverte” ou “gestion participative”. Un.e coopérateur.rice qui accepte de prendre une responsabilité pour la Cagette devient donc redevable de sa mise en œuvre auprès de la présidence qui est la représentante de la coopérative. Les responsabilités individuelles de chacun.e sont alors consignées dans l'Annuaire des responsabilités.

La présidence est élue par l'Assemblée générale annuelle de la coopérative.
A ce titre elle est garante des grandes orientations qui auront été fixées par l'AG.
  • DÉLÉGATION

Pour l'aider à mettre en œuvre ce programme, elle doit déléguer ses responsabilités aux coopérateur.rice.s qui lui proposent leur aide. Ces coopérateur.rice.s vont donc prendre des responsabilités individuelles sur des champs d'action qui auront été au préalable définies précisément auprès de la présidence, puis consignées dans l'organigramme de la Cagette.

Ces coopérateur.rice.s pourront à leur tour déléguer leurs responsabilités auprès d'autres coopérateur.rice.s en suivant le même fonctionnement.

Un.e coopérateur.rice peut être démis.e de ses responsabilités à tout moment par la personne qui lui aura accordé la délégation ou par la présidence. Une justification écrite doit alors être transmise à l'intéressé.e qui a le droit d'en faire la publicité.

Ce système de délégation permet d'assurer l'efficacité de la coopérative au quotidien et également de préserver les personnes qui acceptent de s'engager bénévolement d’une tendance à transformer toute question en débat et à faire de La Cagette une Assemblée Générale permanente.

La présidence distribue donc ses responsabilités aux bénévoles volontaires et distribue aux salarié.e.s les responsabilités qu'aucun.e coopérateur.rice ne souhaite prendre.

La coopérative est donc gérée par une présidence élue qui s'accompagne d'une équipe de bénévoles engagés et des salarié.e.s.
  • EN DÉFINITIVE...

La construction de La Cagette se fonde sur un postulat qu’elle souhaite diffuser parmi ses Membres.

Donner seulement son avis n’est pas la manière la plus efficace d’influer sur le monde.

Nous tou·te·s, citoyen·ne·s, ne reprendrons du pouvoir sur notre environnement que si nous acceptons de prendre les responsabilités qui vont avec.

Chacun.e d'entre nous est donc invité.e à venir prendre des responsabilités dans la gestion de la coopérative.

Consultez l'Organigramme et prenez contact avec le/la coopérateur.rice qui s'occupe du domaine qui vous intéresse. C'est la meilleure manière de diminuer le pouvoir de la présidence et de le répartir parmi les membres.


image GouvCagette_QueFaire.png (0.1MB)


  • COMMENT CELA S'ORGANISE-T-IL CONCRÈTEMENT ?

La coopérative est donc gérée par une équipe composée de membres bénévoles et de salarié.e.s sous la supervision de la présidence qui s'assure que les orientations fixées par l'AG sont bien respectées.

Dans cette organisation chaque participant.e a un champ d'action et des responsabilités précisément définies. Pourtant les participant.e.s ont régulièrement besoin de travailler ensemble et de se rencontrer.

Ces réunions thématiques ont pris le nom de "comité", pour faciliter la lisibilité de l'organisation et l'intégration de nouveaux. Il existe donc un grand nombre de comités thématiques comme : le comité informatique, le comité comptabilité, le comité accueil, etc.




  • LES COMITÉS

Les comités regroupent les individus concernés par une thématique.
Les comités se réunissent à la fréquence qui leur semble nécessaire pour accomplir leurs missions.

Les comités sont tous animés par un.e "responsable" et un.e "référent".

Comme son nom l'indique, la/le responsable de comité est responsable de l'accomplissement de TOUTES les missions de son comité. Elle/il doit en rendre compte auprès de l'instance supérieure c'est-à-dire le comité auquel il est rattaché s'il s'agit d'un sous-comité, ou bien la Table ronde s'il s'agit d'un comité "classique".

La/le référent.e représente les membres du comité auprès de l'instance supérieure. Elle/il fait remonter leurs problématiques.


  • DEUX TYPES DE COMITÉS

Pour que la table ronde soit praticable, nous avons eu besoin de distinguer deux types de comités différents :

Les comités permanents portent des missions essentielles à la survie de la Cagette. Leurs responsables et référent.e.s sont donc des membres permanents de la Table ronde, c'est-à-dire qu'ils/elles sont invité.e.s à participer à toutes les réunions hebdomadaires de celle-ci. Il s'agit par exemple du comité communication, du comité comptabilité ou encore du Bureau des membres.

Les comités projet portent des missions ponctuelles. Leurs responsables et référent.e.s assistent occasionnellement à la Table ronde, en fonction de l'ordre du jour et des besoins des comités.

Tous les comités, permanents et projet, sont consultables sur l'Organigramme.

  • LA TABLE RONDE

La table ronde est la réunion des responsables et référent.e.s des comités permanents, des salarié.e.s et de la présidence. Sont également présent.e.s les responsables et référent.e.s des comités projets invités. Tous les autres membres sont bienvenu.e.s en tant que spectateur.rice.s.

Elle se réunit en table ronde d'affinage tous les jeudi soirs de 17h à 19h au magasin, et en table ronde de triage de 18h à 20h le dernier jeudi du mois dans les bureaux de la rue Castilhon.

La table ronde d'affinage permet de lister puis de préciser les projets qui ne peuvent être intégralement gérés par un comité (projets qui auraient besoin de temps salarié, d'argent, ou nécessitent la coordination de plusieurs comités).

La table ronde de triage permet de faire le point sur les projets réalisés pendant le mois et de définir les projets prioritaires pour le mois suivant.


image Organigramme_synthtique_de_la_Table_ronde.png (0.4MB)