Ouverture de La Cagette pendant le second confinement : ce qu'il faut savoir !



AUTEUR.E : Charles pour la Table Ronde
COMITÉ :





L'ARTICLE : Bonjour,
Suite aux annonces du gouvernement annonçant un nouveau confinement, La Cagette réagit ! La Table Ronde s'est réunie jeudi soir et voici les décisions prises :

Le magasin reste en libre service aux horaires actuels

Notre surface nous permet réglementairement d'accueillir 35 personnes. Nous avons créé des badges pour garantir cette jauge. Le port du masque reste obligatoire dans le magasin. Un marquage au sol sera posé d'ici peu pour respecter les distances aux caisses et aux balances. Nous continuerons la désinfection régulière des caddies et du magasin pour vous permettre de réaliser vos courses sereinement. Merci de respecter au mieux les consignes, soyons solidaires et aidons-nous les un·e·s les autres en magasin pour assurer une fluidité des flux de personnes et de marchandises.

Le magasin reste donc ouvert le lundi de 14h à 20h et du mardi au samedi de 8h à 20h.

Les services sont maintenus avec la possibilité d'exemption

Pour continuer d'ouvrir le magasin, nous avons besoin de 6 personnes par service tout au long de la journée. C'est une condition que nous pouvons remplir collectivement !
Bien entendu, la propagation de la maladie et le confinement nous contraignent à limiter les interactions. Si vous ne souhaitez pas venir faire votre service, remplissez le formulaire d'exemption pour continuer de faire de vos courses uniquement. Vous serez inscrit·e sur un créneau fictif "Exemption COVID" et vous retrouverez votre créneau habituel après la crise.

Autogestion sur les attestations

La Cagette ne peut pas fournir d'attestation pour les bénévoles car nous ne sommes pas dans le cadre de l'aide alimentaire. Néanmoins, faire ses courses est un motif dérogatoire pour vous déplacer. Lorsque vous venez en service, vous faites vos courses. Chacun·e doit gérer ses attestations. Nous n'imprimerons pas d'attestations au magasin, mais vous aurez accès à un ordinateur pour avoir accès à la version numérique de l'attestation.

Rejoindre la Brigade Solidaire

Pour pallier les exemptions liées à la situation sanitaire, nous lançons un appel à tou·te·s celles et ceux qui peuvent venir au-delà des 3h nous donner un coup de main, en rejoignant la Brigade Solidaire ! Il n'y a pas d'engagement de durée ni d'inscription sur un planning, mais merci de vous manifester en remplissant ce formulaire de contact. Le comité crise sanitaire vous appellera pour vous donner toutes les infos. Pas besoin d'avoir des connaissances avancées, l'envie d'aider est le principal moteur. Venez en début de service pour les briefings !

J'ai lae COVID-19, que faire ?

Rester chez soi ! Et si tu as fait un service ou une réunion de comité il y a moins d'une semaine, tu peux remplir ce formulaire :
Le comité Crise Sanitaire se chargera de prévenir les personnes avec qui tu as pu être en contact. Si tu es contacté·e par l'ARS (Agence Régionale de Santé) qui te demande les noms des cas contacts, tu peux les renvoyer vers : crisesanitaire@lacagette-coop.fr , le comité se chargera de leur fournir les coordonnés des personnes concernées.

Arrêt des réunions de comités en présentiel

Nous demandons à tous les comités d'annuler les réunions prévues ou de les tenir en visioconférence.
Le comité accueil étudie la mise en place de réunions d'accueil en visioconférence pour permettre d'inclure de nouveaux·lles membres.

Concernant les +60 ans

Nous déconseillons à toute personne de plus de 60 ans ou à risque de venir en service. Néanmoins, tu es libre de décider toi-même. Cela signifie que par défaut, tu restes inscrit·e à ton créneau. Si tu souhaites être exempté·e en raison de la crise sanitaire, la demande se fait via ce formulaire.


Qu'encourt La Cagette en ce moment ?

En cas de contrôle, si des personnes ne portent pas le masque ou si la jauge n'est pas respectée, La Cagette encourt plusieurs milliers d'euros d'amende, voire une fermeture administrative en cas de récidive.
Et plus généralement, à ne pas respecter les gestes barrières, nous courons le risque du développement d'un cluster dans le magasin, qui pourrait nous obliger à fermer surtout si les salarié·e·s sont contaminé·e·s.
Alors, oui cela peut être pénible, oui le climat est anxiogène, mais s'il-vous-plaît, faisons cet effort collectivement car ce n'est agréable pour personne que les salarié·e·s doivent se transformer en brigade hygiéniste du masque et du respect des gestes barrières.
Merci à tou·te·s et bon courage,
Prenons soin les un·e·s des autres,
La Table Ronde