Mémoire de Justine DAHMANI sur la Cagette !



AUTEUR.E : Faustine Auzanneau
COMITÉ :




L'ARTICLE : Vous pouvez retrouver le mémoire complet de Justine en cliquant sur le lien :

La cagette de Montpellier : un dispositif d'accompagnement vers des pratiques d'achats plus durables

Résumé :

"Cette étude se donne pour objectif de comprendre l’impact du supermarché coopératif La Cagette de Montpellier sur la durabilité des pratiques d’achats de ses coopérateurs, en particulier sur des profils peu sensibilisés aux enjeux liées à la durabilité de leurs pratiques alimentaires. Elle mêle une approche quantitative et une approche qualitative, combinant la passation d’un questionnaire en ligne, la réalisation de 21 entretiens semi-directifs, des observations participantes, et la participation à des réunions. Les résultats montrent que depuis leur arrivée à La Cagette, certains coopérateurs ont modifié leurs pratiques d’achats grâce à l’offre du magasin (qualité des produits, prix, praticité, goût) qui leur permet d’expérimenter des pratiques plus durables, aux interactions avec d’autres coopérateurs ou encore aux observations mutuelles qui suscitent des apprentissages et diffusent des normes de comportement. Des facteurs externes ont également contribué à certains changements dans les comportements, tels que la recomposition du foyer, la proximité géographique avec le magasin, l’acquisition de nouvelles connaissances qui viendraient créer ou renforcer une sensibilité aux enjeux de la durabilité. En revanche, d’autres facteurs plus individuels limitent la possibilité d’adopter des pratiques plus durables, notamment le déficit en ressources (temps, argent, connaissances et/ou compétences) et les contraintes imposées par la vie à deux ou en famille (répartition des tâches dans le couple, habitudes alimentaires du conjoint.e). Enfin, certains facteurs qui sont directement liés aux caractéristiques de La Cagette ont pour effet de limiter les fréquences d’achats et/ou la mise en œuvre de certaines pratiques : son implantation, la diversité de son offre et le prix de certains produits. Si La Cagette veut permettre à tous et à toutes d’avoir accès à des pratiques alimentaires plus durables, elle doit engager une réflexion sur certains des freins évoqués (tels que l’offre et le prix) et doit s’interroger sur l’absence de certaines catégories de consommateurs, notamment les publics les moins sensibilisé aux enjeux de l’alimentation durable."