Organisation de la coopérative

La coopérative fonctionne grâce à des groupes de travail, ouverts à tou·te·s

les membres qui le souhaitent.

Consultez la page Comment s'impliquer pour les détails sur les missions de chaque groupe.

                 Assemblée Générale

  • Tou·te·s les membres de la coopérative sont invité·e·s.

  • Statue sur les grandes orientations stratégiques de la coopérative.

  • Les décisions sont prises selon la règle : 1 personne = 1 voix


Forum mensuel

  • Tou·te·s les membres de la coopérative sont invité·e·s.

  • Il gère le suivi mensuel de la coopérative.

  • Les décisions sont prises par consentement des présent·e·s.


Groupes de travail

  • Tou·te·s les membres sont invité·e·s.

  • Chaque groupe a une mission en particulier :
    Approvisionnement, Bureau des membresFinancement, Comptabilité, Administration, Communication.

Mode de prise de décision

Quelle que soit la réunion de travail, le mode de prise de décision privilégié est la recherche du consentement de tou·te·s les participant·e·s

En cas d’impossibilité d’atteindre le consentement de tous les membres présents, la décision est soumise à l’organe de décision supérieur : Si le consentement général n’est pas atteint dans le groupe de travail, la question est présentée au Forum. Si le consentement général n’est pas atteint au Forum, la question est présentée en AG.

Gestion par consentement

La Cagette favorise un mode de prise de décision par consentement. C'est à dire?

  • Une proposition est présentée.
  • On discute pour obtenir les éclaircissements nécessaires.
  • Chacun a le droit d'opposer une "objection légitime".
  • Une objection légitime, c'est ce qu'un individu considère être une limite pour lui-même et surtout pour la mise en oeuvre du projet.
  • On propose des aménagements de la proposition qui permettent d'écarter les objections légitimes.
  • La décision est acceptée lorsque plus personne n'a d'objection légitime.

L'idée n'est pas que tout le monde soit d'accord, mais que plus personne ne soit vraiment opposé. C'est un processus de prise de décision inclusif, tandis que le vote exclut de fait tous les perdants.

Le vote n'est utilisé qu'en dernier recours, lorsqu'il est impossible d'accorder deux visions.